Les compétitions

Il existe deux sortes de compétitions en Naginata : les compétitions techniques et les compétitions sportives (en armure).

La compétition techniques

Le but des compétitions techniques est d’encourager la diffusion et le développement d’un Naginata correct. Les compétitions techniques sont effectuées sur une superficie donnée et opposent des groupes de deux participants concourant avec des waza (technique).

Les compétitions techniques sont réalisées soit en effectuant les kata, définis par la All Japan Naginata Federation, soit en démontrant les techniques de la discipline (shikake / ooji waza).

Ce type de compétition se fait par exemple à l’Open de Nouvelle Aquitaine (Championnat régional) ou lors de la Coupe Simone CHARTON (Compétition nationale).

La compétition sportive

Il s’agit d’un combat entre deux combattants en armure (jigeiko).

Ce type de compétition se fait notamment lors :

  • des Championnats régionaux (Open de Nouvelle Aquitaine en particulier)
  • du Critérium Kyu
  • du Championnat de France
  • du Championnat du monde
  • de la Coupe TOKUNAGA (combat individuel)
  • de la Coupe Jacques MERCIER (combat par équipe)

Des vidéos sont disponibles sur cette page : Vidéos de compétitions sportives.

L’aire de combat est un carré de 12m de côté. Si un combattant sort de l’aire de combat, il est pénalisé.

Combats en individuel

Seules les frappes (uchi) correctement effectuées sont comptabilisées. Il ne s’agit donc pas seulement de toucher l’adversaire, il faut le faire avec une technique parfaite (ki-ken-tai).

Dès lors, une frappe est valable, si et seulement si :

  • La bonne partie de la lame frappe avec la bonne orientation (pour respecter le tranchant de la lame) une partie armurée de l’adversaire
  • La frappe est portée avec volonté et détermination, ces éléments se manifestant par le cri (kiai)
  • L’attaque est portée avec une posture correcte lors de l’action, incluant en particulier que le pied avant touche le sol en même temps que la lame.

En règle générale, les combats en individuel sont jugés par san-bon-shobu. Dans san-bon-shobu, le combattant qui le premier marque deux points dans le temps imparti est déclaré vainqueur. À l’issue du temps réglementaire, celui des combattants qui a un point marqué est déclaré vainqueur.

Si le combat est à égalité de point marqué dans le temps imparti, une prolongation (encho) est décidée au cours de laquelle le premier combattant qui marque un point est déclaré vainqueur. Au cas où le combat serait toujours nul, il peut y avoir jusqu’à trois prolongations.

Selon les conditions de la compétition, un combat peut être déclaré nul (hikiwake).

Combats par équipe

Les combats en individuel de chaque membre de l’équipe sont effectués. L’équipe gagnante est celle qui a le plus de membres vainqueurs.

Les échanges avec le Kendo

Le Naginata et le Kendo ayant de grandes similitudes, les combats entre les pratiquants de ces deux disciplines sont possibles. Ces échanges apportent aux deux protagonistes une possibilité de progression et d’enrichissement supplémentaire. Il n’existe pour le moment aucune compétition officielle en France pour ce genre de rencontre.

Publicités
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close